>

Vente illicite de carburant au Togo : Le gouvernement prend de nouvelles mesures

Facebook
Twitter
WhatsApp

Au Togo, le commerce illicite de carburant est interdit sur toute l’étendue du territoire national.

Le Général Damehame YARK, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a rappelé la mesure dans un communiqué ce mardi 6 décembre 2022.

Il a indiqué que des mesures seront prises pour intensifier la lutte contre la vente des carburants frelatés.

Ces dispositions se justifient par les incendies et accidents. En effet, très récemment, une voiture remplie de bidons de carburant frelaté a pris feu à Lomé.

De même, au cours des derniers mois, plusieurs accidents, incendies et troubles publics liés à l’activité de commerce illicite de l’essence frelatée ont été enregistrés.

Le ministre Gal Yark appelle à cet effet la population à collaborer avec la police pour mettre fin à l’activité.