Vers des solutions pour des communautés saines et hygiéniques

Mme Katanga Mazalo, Directrice de l’ANADEB

Le développement ne peut être possible que dans un cadre sain et hygiénique, et ceci dans les plus petites subdivisions de la nation, les quartiers. Sensibiliser les leaders de ces quartiers devient un impératif pour mener les populations vers de meilleurs comportements en termes d’hygiène et d’assainissement.

Pour ce faire, un atelier de sensibilisation des leaders communautaires des quartiers de Lomé et ses environs se tient à l’initiative de l’Agence nationale de développement à la base (ANADEB). Les travaux, lancés ce jeudi 27 juillet se déroulent au CESAL de Lomé pendant 2 jours.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la convention intervenue entre le Ministère du développement à la base dont l’ANADEB est la cheville ouvrière et le PNUD en novembre dernier pour la dotation de 22 communautés du pays, dont 15 à Lomé, en infrastructures sociocommunautaires de base. Il s’agit en effet de faire avec les responsables des quartiers, un bilan des habitudes en termes de gestion des déchets et d’assainissement afin de trouver ensemble avec eux, des solutions adéquates.

” Nous avons fait un constat commun au niveau de ces quartiers, c’est le problème de l’insalubrité. Suite aux échanges avec les CVD et CDQ, il nous a été proposé de scinder l’aspect hygiène et assainissement, de la gestion des infrastructures.” a confié la Directrice de l’ANADEB, Mme Mazalo Katanga.

Nous allons donc discuter avec les leaders communautaires, la chefferie etc… sur comment éviter certaines maladies qui peuvent être causées par nos mauvais comportements en termes d’hygiène et d’assainissement, a continué la Directrice.

Ces discussions se feront à travers divers modules comme la gestion des déchets, la gestion des eaux usées et la proposition d’approches de solutions entre autres. Par ailleurs, en dehors des 145 quartiers qui participent à cette sensibilisation à Lomé, elle se déroule aussi dans les autres villes bénéficiaires des projets d’infrastructures sociocommunautaires.

 

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Il écope d’une peine de 30 ans de prison ferme pour avoir violé sa fille de 12 ans