Vers un espace communautaire sans frontière

M. Garba Lompo
M. Garba Lompo

À compter du 1er janvier 2016, tous les citoyens de la CEDEAO auront une carte nationale d’identité biométrique, a révélé ce mardi 3 novembre, le  Représentant permanent de ladite communauté au Togo, M. Garba Lompo.

Dans cet espace de 15 États, comprenant des pays francophones, anglophones et lusophones, cette carte permettra aux citoyens de vaquer librement à leurs activités dans la Communauté, a-t-il ajouté.

Pour ce faire, la représentation communautaire a ouvert ce mardi à Lomé, et ce pour deux jours, un atelier de sensibilisation des journalistes, parlementaires et représentants des Ministères et de la société civile pour une appropriation des programmes de la CEDEAO ainsi que des enjeux de la ratification des textes communautaires.

L’objectif de cet atelier, précise le Représentant, « est d’avoir des points focaux qui désormais prendront en compte les objectifs et missions assignées à notre institution communautaire. Il nous appartient de faire connaitre à nos populations les grands chantiers de la CEDEAO. »

« Notre souhait est que le citoyen communautaire circule librement, s’établisse librement et qu’il vaque librement à toutes ses occupations commerciales et économiques et que véritablement, l’être humain communautaire se réalise », a-t-il vivement souhaité.

Notons que les normes communautaires sont les dispositions facilitant le libre accès, la libre activité et la libre circulation entre les pays, consolidant ainsi l’intégration des citoyens dudit espace.

Joël Dagba

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Premier League : une suspicion de viol et séquestration plane au-dessus d’un joueur