Vers un renforcement des frontières entre le Ghana et le Togo

Le Ministre de la sécurité et de la Protection civile, Damehame YARK a lancé le mercredi 12 janvier 2022 le projet de construction du poste frontalier de PONIO (Préfecture de Kpendjal).

L’objectif est d’améliorer la sécurité aux frontières en augmentant la capacité des Agences de Gestion des Frontières à répondre aux défis émergents, tout en renforçant la résilience des communautés frontalières afin de répondre aux nouveaux défis et menaces.

La construction du poste entre dans le cadre du projet « Renforcement des Frontières nord de la Côte d’Ivoire, du Ghana et du Togo » financé par le Bureau international des stupéfiants et de l’application des lois (Département d’État des États-Unis d’Amérique).

Son coût est de six millions de dollars US pour les trois pays concernés dont 1, 322660 millions de dollars pour le Togo.

Ce lancement intervient après celui du poste frontalier de Kémérida dont les travaux sont en cours de réalisation.

Selon le Ministre de la sécurité, ce projet permettra au Togo de poursuivre le processus de modernisation des infrastructures frontalières.

Similaires