Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

> >

Vers une redynamisation du secteur de transport de la zone CEDEAO

Facebook
Twitter
WhatsApp

Vers une redynamisation du secteur de transport de la zone CEDEAOL’organisation du corridor Abidjan-Lagos veut donner un nouveau visage à l’industrie du transport dans la zone CEDEAO. A cet effet, elle lance avec l’appui de la Banque Mondiale une enquête sur le secteur au Togo, pays qui constitue un point stratégique du corridor. L’enquête qui se fera en deux phases concernera les quartiers de Lomé, Sanvikopé et de Kodjoviakopé.

Depuis le 09 mai 2016, une première phase a consisté à recenser les différents contours des activités du transport dans le pays. La deuxième phase lancée ce lundi 31 mai 2016 consistera à recueillir des informations techniques auprès des usagers du corridor.

A terme, le sondage permettra d’évaluer les différentes caractéristiques des industries de transport au Togo et partant dans la zone CEDEAO,  pour œuvrer à poser les bases d’un secteur de transport efficace et efficient dans les pays africains.

« Nous avons constaté que les coûts de transport des pays africains  sont les plus chers du monde. Cela influe fortement sur les prix des vivres alors que les populations africaines n’ont pas suffisamment de moyens. Il y a donc lieu de faire des réformes dans le secteur », a expliqué Kokouvi Anthony EDY spécialiste en transport au sein de l’organisation du corridor Abidjan Lagos.

Pour un meilleur aboutissement du projet, les responsables de  l’OCAL ont invité les usagers du corridor à une participation effective à l’enquête.

Larissa Agbenou