Victime d’une attaque à l’acide et après avoir perdu la vue d’œil, cette jeune fille obtient son diplôme de biochimie malgré son handicap

Victime d’une attaque à l’acide et après avoir perdu la vue d’œil, cette jeune fille obtient son diplôme de biochimie malgré son handicap
Obanye Francess

Obanye Francess a été victime d’une attaque à l’acide. La femme de son oncle lui a versé de l’acide à cause d’un problème familial, ce qui a déformé tout son visage. Face à ce handicap, la biochimiste nigériane, Obanye Francess, n’a pas pour autant baissé les bras.

Elle a également perdu l’usage d’un œil et a réussi à obtenir son diplôme malgré son handicap. Elle s’est confiée sur les réseaux sociaux pour révéler à quel point il était difficile pour elle de voir d’autres personnes à la peau parfaite.

Victime d’une attaque à l’acide et après avoir perdu la vue d’œil, cette jeune fille obtient son diplôme de biochimie malgré son handicap
Le post de Obanye Francess

« Après mon attaque à l’acide, j’ai perdu la vue de mon œil gauche. Pendant que j’étais à l’hôpital, les docteurs ont essayé de soigner l’œil en vain. Ils ont dit à mes parents qu’après avoir quitté l’hôpital, ils me recommanderaient le port de lunettes pour me protéger des rayons solaires. J’ai quitté l’hôpital, j’ai commencé l’école ce qui a étonné mes parents sur le fait que je puisse lire avec un seul œil. Maintenant me voici, j’ai fini l’école primaire, le secondaire, l’université et maintenant une diplômée », a-t-elle écrit.

« Il y a des fois dans ma vie quand je regarde mes copines et que je vois à quel point leurs visages sont beaux. Je pleure si fort quand je les compare au mien à ce moment-là, je devais interroger Dieu ? Pourquoi il inflige à une petite fille de mon âge de faire face à ce terrible handicap ? Mais en grandissant et avec l’aide de ma mère, j’ai réalisé que pleurer ne résoudrait pas mes problèmes », se rappele-t-elle.

Victime d’une attaque à l’acide et après avoir perdu la vue d’œil, cette jeune fille obtient son diplôme de biochimie malgré son handicap
Obanye Francess brandit son diplôme

« Je devais commencer à faire des choses qui me rendraient heureuse, comme aller à l’école, sortir avec mes amis, apprendre à faire face à mes défis et j’ai vraiment essayé d’améliorer ma vie sociale et je suis tellement heureuse d’avoir continué », a-t-elle ajouté.

« Je suis heureuse de vous dire ceci, cette fille que vous voyez ici est devenue tellement intrépide et prête à affronter le monde », a-t-elle conclu.

Plus d'articles
Classement 2019 Henley & Partners : le passeport togolais accueilli sans visa dans 55 pays au monde …les voici