Crédit Photo : DR

Victoire Biaku : « Je n’ai pas reçu 1 franc à The Voice. Tout ce que j’ai gagné, c’est un trophée »

La Togolaise,  Victoire Biaku, lauréate de la saison 2 du programme télévisé ‘The Voice Afrique francophone’ vient de sortir de son silence face aux nombreuses critiques dont elle fait l’objet sur les réseaux sociaux.

La chanteuse s’est dit énormément touchée par les commentaires sur la toile sur sa personne. Petit rappel, les Togolais Foganne et Kessi ont émerveillé le public togolais grâce à leur prestation à The Voice Afrique francophone, la semaine dernière, à l’image de Victoire Biaku lors de sa participation. Les Togolais se sont mobilisés, mais cela n’aura pas suffit pour décrocher la victoire finale.

La lauréate de cette saison, la Burkinabè Lady Shyne, a remporté la bagatelle de 10 millions Fcfa. Il n’a pas fallu plus aux internautes pour se poser des questions. Mais où est passé Victoire Biaku, qu’a-t-elle fait de ses 10 millions à elle ? Pourquoi elle a gâché son talent ? Et comme souvent, les internautes n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère.

Dans un direct Facebook enregistré ce vendredi 7 mai, Victoire Biaku déclare qu’elle n’a rien reçu après l’émission, si ce n’est un trophée.

« La dame a annoncé (lors de la victoire finale, ndlr) que je serai produite à Universal. Je ne sais pas d’où vient l’enveloppe de 10 millions que j’ai reçue à The Voice. Ou bien quel montant j’ai reçu à The Voice, et les gens chaque jour “elle a reçu l’argent“, “elle n’a rien foutu“, “On a voté, elle n’a pas évolué“, “elle a pris l’argent, elle ne veut pas travailler“. Je ne sais pas où vous avez vu quelqu’un me remettre une enveloppe. Je n’ai pas reçu de l’argent, pas 1 franc, Koii, à The Voice. Voici ce que j’ai reçu, le trophée  » , a-t-elle laché en brandissant le fameux trophée.

Capture d’écran

Selon elle, on lui avait promis un album avec Universal Music Africa. In fine, elle a dû payer elle-même les frais d’enregistrement des morceaux qu’on lui a promis. Aujourd’hui, elle attend toujours un retour de leur part.

Avant de conclure sur une note pleine d’espoir et un regard tourné vers l’avenir : « J’ai mon propre label, VB Label. Et mon rêve est d’aider des gens qui comme moi n’ont pas eu de véritable soutien ».




Plus d'articles
Gareth Bale : « Je sais où Sergio Ramos jouera la saison prochaine »