Victoria et David Beckham : leur fils tente de revendre un sweat usé et crée la polémique

Ce n’est pas nouveau : certaines pièces de luxe se revendent à prix d’or. Mais quand le revendeur s’appelle Cruz Beckham, la polémique est au rendez-vous. En effet, dernièrement, le fils de Victoria et David Beckham a mis en vente sur Instagram un sweat issu de la collaboration entre Louis Vuitton et la marque Supreme. D’après plusieurs médias anglais, dont le Sun, il proposait un prix de départ à 45.000 euros ou 150.000 euros avec l’option “acheter maintenant”. 

Face à cela, les internautes se sont indignés. “Je me demande s’il reversera l’argent à une quelconque association”, lance une personne. “C’est triste de voir des adolescents qui veulent faire de l’argent avec des cadeaux… Tes parents ne te donnent pas déjà tout ce que tu veux?”, écrit un autre internaute.

Une publication que Cruz a vite fait de supprimer de son compte Instagram face à la polémique. 

La collection Louis Vuitton x Supreme date de 2017. Les prix variaient entre 250 et 2.500 euros. Elle n’a jamais été renouvelée, ce qui explique sa rareté et des prix de revente qui s’envolent. Le sweat-shirt à capuche avait été offert au fils des Beckham par Kim Jones, designer du département masculin de Louis Vuitton à l’époque. La particularité de ce pull ? Il a été dévoilé au grand public pour la première fois lorsque le fils de David Beckham l’a affiché sur son compte Instagram. 

Avec Madame lefigaro

Plus d'articles
Togo : Dia Nu’Ella, la star du Pop/RnB qui brise les tabous