Vidéo : comment ce pain a été fait avec de l’urine

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », avait dit Lavoisier. Eh bien, cette formule, Louise Raguet l’applique quasiment à la perfection.

Grâce aux urinoirs Marcelle, l’urine est collectée dans des cuves, qui sont ensuite récupérées par des agriculteurs. Leur but : en faire de l’engrais et oublier les produits chimiques. Engrais liquide, sous forme de cristaux… Il y a plusieurs possibilités et selon Louise Raguet, la designeuse qui a imaginé les urinoirs Marcelle, l’urine est très efficace.

« L’urine, en comparaison aux matières fécales, contient la majorité des nutriments qui sortent de notre corps », dit-elle.

Aujourd’hui gaspillée et polluante lorsqu’elle atterrit dans l’eau, elle pourrait donc être utilisée de manière bien plus intelligente.

Avec Konbini food

Plus d'articles
Alimentation : des astuces pour réduire les risques de cancer