(Vidéo) Construite en plein océan, voici la route la plus chère du monde

Huguette Bello, la présidente de la région Réunion, a annoncé en début de semaine l’ouverture partielle de la nouvelle route du littoral, un viaduc à quelques dizaines de mètres de la côte, conçu pour désobstruer un axe routier vital de cette île de l’océan indien.

Construite sur la mer en plein océan Indien à l’issue d’un chantier titanesque commencé en 2015, cette route qui fera 10,5 kilomètres de long une fois achevée en 2028, a déjà coûté plus de deux milliards d’euros, alors qu’elle devait être livrée en 2020-2021 et que le montant des travaux initialement prévu était de 1,6 milliard, ce qui lui vaut le titre de route “la plus chère du monde”.

L’actuelle route du littoral est connue pour ses nombreuses fermetures en raison des conditions climatiques et des risques d’éboulements de la falaise qui la surplombe, alors que 60 milliers de véhicules l’empruntent chaque jour.

La nouvelle route, qui relie le chef-lieu Saint-Denis au site de la Grande Chaloupe, n’ouvrira dans un premier temps que dans le sens nord-ouest sur une portion de 8 kilomètres, et dans les deux sens avant fin 2022. Une première étape avant l’ouverture totale du tronçon d’ici 2023.

La Région Réunion devra ensuite entamer la seconde partie des travaux : un nouveau viaduc financé en partie par l’État, à hauteur de 420 millions d’euros, pour un coût total de 840 millions d’euros. Un nouveau marché a été lancé par la Région pour la fabrication de cet ouvrage qui reliera la Grande Chaloupe à la commune de La Possession, et permettra de fermer totalement l’ancienne route du littoral.

Avec 7sur7

Similaires