L’autoproclamé grand féticheur du Ghana, Nana Kwaku Bonsam (Bonsam signifie satan, en langue ghanéenne), fait encore parler de lui.

Lire aussi : Togo : Les résultats du BEPC 2019 (déjà) disponibles sur mobile



Cet homme, qui a fait l’objet d’un article dans le ‘prestigieux’ New York Times, et qui se vante ouvertement de pouvoir battre dans un duel spirituel quiconque ose le critiquer, affirme que son dieu, appelé Kofi-Kofi, est celui qui lui donne des pouvoirs surnaturels que les pasteurs viennent arracher comme de petits pains.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Guillaume Soro traduit en justice pour crimes de guerre ?

Plus de 1700 pasteurs avides de pouvoir pour voir le futur et le passé, de guérir, d’agrandir leurs églises, ou d’opérer n’importe quel miracle sont venus me voir, a-t-il révélé.

Et pour obtenir ce pourvoir, ils ont pris des bains rituels avec des bagues et des bibles magnétisées.

Lire aussi : Togo : le Projet d’Appui au Secteur Agricole recrute (26 juin)

Par ailleurs, le grand féticheur se vante de pouvoir faire apparaître une montre en or ou l’argent de nulle part, de transformer en argent tout ce qu’il touche, de planter un palmier et de le faire grandir le même jour, de tuer une mouche et de la ressusciter,

Voici la vidéo des révélations ici