in ,

Vie après Matignon : la reconversion d’Édouard Philippe

L’ancien Premier Ministre Edouard Philippe va retrouver le secteur privé. Selon les Echos, l’ex-Premier ministre et désormais maire du Havre va intégrer le conseil d’administration d’Atos, lors de la prochaine assemblée générale du groupe, le 27 octobre prochain. Une information confirmée par la suite par l’AFP.

« C’est pour moi une manière de travailler à nouveau pour l’industrie française et pour un champion européen », explique l’ancien locataire de Matignon. « Atos a des compétences clefs pour notre pays, au cœur des enjeux digitaux et d’indépendance technologique. Je suis très heureux de pouvoir apporter à l’entreprise et à son conseil d’administration mon expérience », a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron « inquiet de ne pas avoir de nouvelles d’Edouard Philippe »

Edouard Philippe sera ainsi administrateur indépendant et n’aura pas de responsabilité opérationnelle, raison pour laquelle il a obtenu le feu vert de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Déjà maire du Havre de 2010 à 2017, avant d’être nommé Premier ministre, l’ancien énarque a notamment travaillé pour Areva (devenu Orano) entre 2007 et 2010.

En intégrant le conseil d’administration, il rejoint une entreprise majeure dans le domaine des services informatiques et notamment le super calcul. Le groupe était dirigé jusqu’en novembre dernier par l’ancien ministre Thierry Breton, devenu Commissaire européen au Marché intérieur.

Après un nouveau test négatif, Jean Castex sort de son isolement

Selon BFM Business, ce n’est pas la première fois qu’un ex-dirigeant français intègre le conseil d’administration d’une entreprise : Nicolas Sarkozy est ainsi administrateur chez Accor, Barrière et Lagardère.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Sommet d’Accra : un entretien entre Alpha Condé et le putschiste Assimi Goita

France / Covid-19 : 87 étudiants ingénieurs de l’Insa testés positifs