in ,

Violation de mesures anti-Covid-19 : 14 étudiants gabonais emprisonnés au Sénégal

14 jeunes gabonais résidant au Sénégal pour des études seraient emprisonnés dans la maison d’arrêt centrale de Dakar après une interpellation dans la nuit du mercredi dernier à Ouakam, dans l’arrondissement des Almadies.

Real Madrid : un ultimatum pour fixer Pierre-Emerick Aubameyang sur son sort

Selon GabonMediaTime, qui rapporte l’information, il est notamment reproché aux étudiants de s’être rassemblés en grand nombre lors d’une soirée arrosée au mépris total du couvre-feu en vigueur à Dakar dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19.

Selon plusieurs sources concordantes, dans la nuit du mercredi 20 mai 2020, une bande de jeunes étudiants se sont retrouvés dans un appartement pour un « chill« , une sorte de fête à la maison. C’est alors qu’un voisin, semble-t-il, gêné par le bruit émis par les étudiants, aurait appelé la police.

Ils violent le confinement et le ramadan à la fois et finissent en garde à vue

Ces derniers ne tarderont pas à investir les lieux où ils vont constater un grand nombre de personnes attroupées. Il n’en fallait pas plus pour qu’ils soient embarqués pour le commissariat de Ouakam.

Informée, l’Association des elèves et etudiants gabonais du Sénégal (ASEEGS) aurait tenté de régler l’affaire à l’amiable en payant les amendes. Malheureusement pour eux, les autorités locales auraient refusé tout arrangement.

Togo / Coronavirus : les étudiants ne sont pas concernés par le programme ‘Novissi’ ; les raisons

« Nous avons voulu payer les amendes comme ces derniers temps quand on arrête nos compatriotes pris en flagrant délit mais ils nous ont fait savoir que ce ne sera plus possible », a confié un membre de ladite association joint le site.



Madagascar : l’OMS fait volte-face et va signer une clause de confidentialité sur la formulation du Covid Organics

Mario Balotelli : le joueur est déjà courtisé au Brésil