Violences au Mali : Les organisations internationales dont l’ONU appellent à la retenue

Bamako n’a pas ‘écouté’ l’appel au calme lancé par l’Imam Mahmoud Dicko, ce dimanche soir. Les représentants de l’Union Africaine, de la Cedeao, de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et de l’Union Européenne viennent aussi de lancer un appel.

Ces organisations internationales ‘condamnent’ le recours à la force létale par les forces de sécurité et appellent tout le monde à la retenue.

Mali / Imam Dicko : le leader des contestations appelle au calme

Les contestataires du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), réclament la libération des chefs de file de l’opposition arrêtés la semaine dernière.

Violences au Mali : Internet et les réseaux sociaux perturbés

Les violences auraient fait au moins 11 morts et 124 blessés, selon un responsable des urgences d’un grand hôpital de la capitale.

Plus d'articles
Togo : la BAD recrute (25 mai 2020)