in ,

Violences conjugales : le bracelet anti-rapprochement pour accentuer la lutte

En France, la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, s’est engagée à mettre en place « début 2020 » le bracelet antirapprochement dans la lutte contre les violences conjugales. Un dispositif qui a fait ses preuves en Espagne, mais encore jamais testé en France.

Lire aussi: Appel de Bensouda : depuis Bruxelles, Laurent Gbagbo adresse un important message aux Ivoiriens

Le « bracelet antirapprochement » (BAR) permet de maintenir à distance les conjoints et ex-conjoints violents par le déclenchement d’un signal. Son déploiement figure parmi la série de mesures annoncées lors de l’ouverture du « Grenelle contre les violences conjugales » qui doit durer jusqu’au 25 novembre.

Lire aussi: Musique : le Nigérian Rudeboy sort un nouveau clip vidéo, «Audio Money» (vidéo)

« Avant la fin de l’année, nous sommes en capacité d’avoir vraiment un dispositif », a déclaré la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, ce mercredi 4 septembre, sur LCI. « L’objectif, c’est début 2020. »



Togo : appel à candidatures pour le concours de recrutement de commissaires contrôleurs des assurances

France : une Malienne tuée à coups de couteau par son conjoint devant leur fille

Sénégal : une française se suicide en se jetant d’un immeuble