in ,

Visa refusé pour Yayi Boni alors qu’il voulait se rendre aux obsèques de Johnny Hallyday

Grosse déception pour celui qui se fait affectueusement appeler le Charlie noir. L’ancien président béninois a essuyé un refus de visa alors qu’il souhaitait se rendre aux obsèques de son idole Johnny Hallyday.

La nouvelle du refus le rend encore plus inconsolable. Perdre Johnny est une chose, mais ne pas pouvoir le pleurer, c’est pire que de la barbarie.

Yayi Boni a pourtant joint à son dossier une photo de lui en compagnie de Johnny en 1978. À l’époque, il ne savait même pas qu’il deviendrait un jour président.

L’ambassade de France à Cotonou à estimé que Boni Yayi n’apportait pas de preuves d’attaches familiales solides susceptibles de motiver son retour à l’issue des obsèques.

“Avec tous les malheurs qui frappent la France en ce moment, nous ne voulons pas prendre le risque que l’intéressé refuse de rentrer et qu’il reste pour pleurer à chaque évènement malheureux”, justifie le consulat.

Une décision que le concerné dit ne pas comprendre. “Quand je suis allé pleurer Charlie, personne ne m’a parlé d’attaches familiales. Maintenant que je veux aller pleurer Johnny, les choses se compliquent”, déplore-t-il.

Boni Yayi s’est finalement contenté de regarder la cérémonie à la télévision.

NB : Cet article est une parodie du site StateAfrique. Veuillez ne pas prendre au sérieux !




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Découvrez les touches de Nyahs à la Foire des Cadeaux

Le soutien aux révolutions verte et bleue, l’investissement dans les infrastructures énergétiques et de transport, la lutte contre la mauvaise gestion des ressources africaines : les trois domaines d’actions prioritaires de l’African Progress Group