Visé par une plainte de l’Ordre des médecins, Didier Raoult contre-attaque

Le professeur Didier Raoult en mode offensive, après avoir été Visé par une plainte du Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom), pour des propos jugés controversés sur l’épidémie de la Covid-19. Le directeur de l’IHU Méditerranée Infection a à son tour déposé une plainte auprès du parquet de Paris pour harcèlement contre Patrick Bouet, le président du Conseil concerné, rapporte le mardi 22 décembre BFM TV se référant à son avocat Fabrice Di Vizio.

La plainte du Cnom contre l’infectiologue de l’IHU de Marseille est jugée « incompréhensible » par le représentant de M.Raoult, cité par le média, car « le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom) a délégué lui-même ces poursuites à l’Ordre départemental, quelques semaines auparavant ». Il s’agit donc d’un doublon de la plainte déjà initiée le 12 novembre dernier, selon la défense du professeur marseillais.

En outre, l’avocat a dénoncé auprès de BFM TV « une attaque ad hominem » et a affirmé que cette nouvelle procédure n’apportait « absolument rien, à moins que le Conseil national ne fasse pas confiance à l’Ordre départemental et souhaite garder un œil sur la procédure ». 

L’avocat de l’infectiologue a souligné un système de « deux poids, deux mesures », qui selon lui, « marquera la gestion de cette crise par l’Ordre national des médecins ».

Avec Sputnik.

Plus d'articles
Philippines : un jeune de 21 ans décapite une femme et mange son cerveau ; le suspect interpellé