Vitale citée dans l’affaire Porta Potty : “Ce sont les envieuses qui acceptent qu’on ch… dans leur bouche à Dubaï”

L’affaire Dubaï Porta Potty secoue présentement la toile. Tout est parti d’une vidéo postée sur Twitter où on aperçoit des filles accepter des pratiques ignobles en échange de billets de banque, comme par exemple, accepter de se faire déféquer dans la bouche.

Par la suite, de nombreux témoignages d’anciennes Miss ou d’autres influenceuses ont également reconnu avoir fait partie de ces réseaux de prostitution, animés par des milliardaires du côté de Dubaï.

Selon de nombreux médias, ce sont des influenceuses et autres célébrités du web de tous les continents qui s’adonnent à ce genre de pratiques malsaines en échange de fortes sommes d’argent.

Et la Côte d’Ivoire n’est pas épargnée par cette affaire. A en croire le général Makosso Camille, 57 filles ivoiriennes ont été identifiées dont 5 influenceuses, 7 miss, 8 artistes, 6 web comédiennes, 16 tiktokeuses, 7 mannequins et 2 animatrices télé chroniqueuses. L’affaire continue de susciter de nombreuses réactions, et la chanteuse Coupé-decalé, Vitale, n’est pas restée silencieuse.

”Ce sont les envieuses qui acceptent qu’on ch… dans leur bouche à Dubaï. Je préfère chanter comme un crapaud et gagner dignement ma vie… Pour certaines personnes, je ne sais pas chanter. Pour elles, j’ai une voix de crapaud. Je préfère cela au rituel des excréments dans ma bouche. Oui, avec ma voix de crapaud, je gagne dignement ma vie.

Ce sont les personnes envieuses qui s’adonnent à de telles pratiques. Pour ces personnes, avaler des excréments d’autrui n’est pas aussi grave pour vu qu’elles amassent des fortunes.

Que toutes ces filles et jeunes hommes qui s’adonnent à de telles pratiques sachent qu’ils ne pourront rien réaliser avec ces sommes d’argent qu’on leur propose”, a lancé Vitale.

Similaires