Vladimir Poutine invite Joe Biden à une discussion ouverte en public

Le Président Vladimir Poutine a estimé que son homologue américain Joe Biden et lui-même devaient poursuivre leurs échanges pour « ne pas s’envoyer des piques in absentia », alors que ce dernier, interrogé sur la chaîne américaine ABC, a qualifié son homologue russe de « tueur ».

« Pour ne pas nous envoyer des piques in absentia, nous pouvons, nous devons poursuivre les relations », a ainsi déclaré Poutine sur la chaîne Rossiya 24.

Le chef d’État russe a notamment proposé à Joe Biden de poursuivre la discussion en direct de manière « ouverte », vendredi ou lundi prochain. Il a rappelé que, la dernière fois, c’était Washington qui avait initié l’appel téléphonique.

« Je voudrais proposer au Président Biden de poursuivre notre discussion, mais à la condition que nous le fassions en direct, comme on dit, en ligne. Sans délai, mais directement dans une discussion ouverte. Je pense que cela serait intéressant pour les peuples russe et américain, ainsi que pour de nombreux autres pays », a-t-il affirmé.

Il s’est dit prêt surtout à discuter avec le Président américain de la lutte contre la pandémie, des conflits régionaux, ainsi que de la responsabilité partagée pour « la sécurité stratégique sur la planète ».

À l’issue de son intervention sur la vaccination contre la Covid-19 ce 18 mars, Joe Biden n’a pas répondu aux questions des journalistes lui demandant s’il allait accepter la proposition de Vladimir Poutine.

Avec Sputnik.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Arsenal : « Arteta n’est pas bon en gestion d’hommes »