Crédit Photo : DR

Voici la signification des 2 petits trous en bas de votre dos (zone d’orgasme)

Vous avez sûrement déjà remarqué sur vous ou sur des proches deux petits trous dans le bas du dos. Ce qu’on appelle les fossettes sacro-iliaques ne sont pas présentes sur le corps de tout le monde. C’est tout simplement une question de gênes.

Ces deux fossettes se forment grâce à vos os, qui se connectent à votre pelvis. Si elles sont très visibles, cela signifie que votre corps possède peu de gras. Cela veut dire que la circulation sanguine est bonne et que vous êtes en bonne santé. Si vos fossettes sacro-iliaques se voient beaucoup, c’est donc une bonne nouvelle.

La signification des fossettes sacro-iliaques

Seulement, ce n’est pas la seule signification donnée à ces deux trous. Depuis longtemps, elles ont une connotation sensuelle et érotique. Chez les femmes on les appelle les salières de Vénus, en référence à la Déesse de l’amour. Et chez les hommes elles sont appelées les salières d’Apollon en référence au Dieu de la beauté.

Elles ne portent pas ces noms pour rien. Il parait que les personnes possédant ces fossettes atteindraient plus facilement l’orgasme, grâce à une meilleure circulation sanguine du pelvis. Et encore une bonne nouvelle !

Créer des fossettes dans le dos

Les fossettes sacro-iliaques sont donc tout simplement une bonne chose pour votre corps. Mais pas d’inquiétude si vous n’en avez pas, cela ne veut pas dire que vous êtes en mauvaise santé et que vous ne pouvez pas atteindre l’orgasme. Mais par curiosité, vous n’avez plus qu’à vérifier si vous faites partis de ces personnes chanceuses.

Un traitement chirurgical existe depuis deux ans en Angleterre, le « V-Spot », pour créer ou recréer des fossettes sacro-iliaques. Il s’agit d’introduire une petite canule (petit tube droit ou recourbé, facilitant le passage de l’air) dans le bas du dos afin que celle-ci puisse aspirer la graisse se trouvant naturellement dans cette partie du corps.

Source : TDN

Plus d'articles
Madagascar / Covid-19 : Andry Rajoelina lance la production du Covid organics en gélules