in

Voici le top des entraîneurs les plus titrés de la Ligue des Champions

Pep Guardiola
Carlo Ancelotti et Zinedine Zidane
Carlo Ancelotti et Zinedine Zidane

Zinedine Zidane a marqué l’histoire en menant le Real Madrid à son troisième sacre consécutif en mai 2018. Mais d’autres entraîneurs ont laissé leur empreinte dans l’histoire de la Ligue des champions (diffusée sur RMC Sport). Le plus titré, le plus malchanceux, le plus jeune. Retrouvez le top des entraîneurs de la C1.

Qui succédera à Zinedine Zidane, entraîneur vainqueur des trois dernières Ligue des champions? Thomas Tuchel, l’ambitieux coach du PSG? Pep Guardiola, assoiffé de victoire avec sa “Shark Team” de Manchester City? Jürgen Klopp, battu la dernière fois avec Liverpool est désireux d’enfin l’emporter? Réponse le 1er juin 2019 pour la finale à Madrid.

Zidane, deux ans et demi et déjà parmi les meilleurs

Ils ne sont que trois, dans l’histoire, à avoir remporté trois fois la Ligue des champions dans le costume d’entraîneur. Le premier est l’illustre coach de Liverpool Bob Paisley, qui a rapporté aux Reds trois de leurs cinq titres continentaux (1977, 1978, 1981). Vient ensuite Carlo Ancelotti qui, après avoir soulevé la C1 deux fois en tant que joueur avec l’AC Milan (1989, 1990), a de nouveau conquis l’Europe en tant que coach des Rossoneri (2003, 2007) et une dernière fois à la tête du Real Madrid (2014).

Adjoint d’Ancelotti lors de la Decima madrilène de 2014, Zinedine Zidane a repris le flambeau de Rafael Benitez début 2016 et a mené le Real à trois nouveaux succès consécutifs (2016, 2017, 2018). Aucun entraîneur n’avait réussi pareille performance avant lui. “Zizou” est le seul coach à avoir enchaîné trois C1, et c’est le deuxième entraîneur français à avoir remporté la Ligue des champions.

Albert Batteux (Reims) échoua deux fois en finale contre le Real Madrid, Robert Herbin vit le rêve stéphanois s’effondrer contre le Bayern Munich et l’AS Monaco de Didier Deschamps fut domptée par le Porto de José Mourinho. Seul Helenio Herrera, Argentin naturalisé Français alors qu’il était mineur, l’emporta à deux reprises avec l’Inter Milan.

Top des entraîneurs les plus titrés par ordre chronologique

3 titres: Bob Paisley (Liverpool), Carlo Ancelotti (AC Milan, Real Madrid), Zinedine Zidane (Real Madrid)

2 titres: José Villalonga Llorente (Real Madrid), Luis Carniglia (Real Madrid), Bela Guttmann (Benfica Lisbonne), Helenio Herrera (Inter Milan), Miguel Munoz (Real Madrid), Nereo Rocco (AC Milan), Stefan Kovacs (Ajax), Dettmar Cramer (Bayern Munich), Brian Clough (Nottingham Forest), Ernst Happel (Feyenoord Rotterdam, Hambourg), Arrigo Sacchi (AC Milan), Ottmar Hitzfeld (Borussia Dortmund, Bayern Munich), Vicente Del Bosque (Real Madrid), Sir Alex Ferguson (Manchester United), José Mourinho (FC Porto, Inter Milan), Pep Guardiola (FC Barcelone), Jupp Heynckes (Real Madrid, Bayern Munich).

Statue de Sir Alex Ferguson
Statue de Sir Alex Ferguson

A Lippi la palme la plus triste

On ne compte que quatre entraîneurs dans la catégorie du plus grand nombre de finales. Carlo Ancelotti s’est hissé quatre fois en finales, pour un bilan positif: les trois succès évoqués précédemment, contre un seul – mais historique – couac en 2005 contre Liverpool.

Sir Alex Ferguson, l’illustre coach de Manchester United, a aussi disputé quatre finales. La première, en 1999, s’est soldée par une victoire miraculeuse contre le Bayern Munich. La deuxième, en 2008, a connu un heureux dénouement contre Chelsea aux tirs au but (avec la fameuse glissade de John Terry). Les deux suivantes, par contre, ont été perdues face au FC Barcelone. C’est aussi partagé pour Miguel Munoz: deux victoires (1960, 1966) et deux défaites aux commandes du Real Madrid (1961, 1964).

Marcello Lippi
Marcello Lippi

Le bilan de Marcello Lippi, par contre, est négatif. L’entraîneur italien a mené la Juventus jusqu’au sacre en 1996 face à l’Ajax Amsterdam. En revanche, la Vieille Dame a perdu ses trois finales suivantes avec Lippi à sa tête: celle de 1997 contre le Borussia Dortmund, celle de 1998 contre le Real Madrid, et celle de 2003 contre l’AC Milan.

Goethals-Guardiola aux deux extrêmes

Dans l’ère moderne de la Ligue des champions, le titre d’entraîneur le plus jeune revient à Pep Guardiola. A l’été 2008, le Catalan prend en mains son club de coeur, le FC Barcelone, clairement arrivé à la fin d’un cycle avec son prédécesseur Frank Rijkaard. Sous l’impulsion de l’ancien milieu de terrain, le Barça va tout rafler en cette saison 2008-2009, dont la Ligue des champions. Guardiola a 38 ans et 129 jours le 27 mai 2009 quand les Blaugrana dominent Manchester United.

Pep Guardiola
Pep Guardiola

A l’autre extrême, on retrouve Raymond Goethals. En 1991, en finale de ce qui s’appelle encore la Coupe des clubs champions européens, l’Olympique de Marseille se brise les dents à Bari contre l’Etoile rouge de Belgrade, victorieux aux tirs au but. Deux ans plus tard, la roue tourne. Le 26 mai 1993, les Phocéens offrent à la France sa première – et toujours unique – Ligue des champions, fraîchement réformée, face à l’AC Milan. La tête de Basile Boli fait entrer l’OM dans l’histoire. Et “Raymond la Science” devient, à 71 ans et 232 jours, l’entraîneur le plus âgé à soulever la Coupe aux grandes oreilles dans sa version actuelle.

Avec RMC Sport




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Voici cinq astuces pour lutter naturellement contre la fatigue

Voici comment un selfie a sauvé cette sexagénaire d’un AVC

Voici comment un selfie a sauvé cette sexagénaire d’un AVC