in

Voici les innovations surprenantes de la nouvelle mise à jour WhatsApp

WhatsApp vient de lancer une nouvelle fonctionnalité micro pour les utilisateurs d’Android. La nouvelle mise à jour voit ainsi l’apparition d’un petit micro noir près du clavier de l’application qui permettra de dicter et d’envoyer un message à ses contacts de façon très simple.

Pour pouvoir utiliser la fonctionnalité Micro, il convient tout d’abord de mettre à jour son application afin de voir l’apparition d’un micro de couleur noire, à ne pas confondre avec celui situé à droite de la zone de texte qui sert à envoyer des messages vocaux. La nouvelle fonctionnalité a pour objectif de dicter et envoyer un message en utilisant l’assistant vocal « maison » de WhatsApp.

Une fois que vous avez sélectionné le contact à qui vous souhaitez envoyer votre message, il suffit de cliquer dans la zone de texte pour faire apparaître le clavier et la touche Micro. Après avoir appuyé sur cette touche, vous pouvez dicter votre message puis utiliser sur le bouton d’envoi pour transmettre votre message. En effet, l’assistant de WhatsApp ne permet pas d’envoyer le message par commande vocale.

Outre cette nouveauté, la dernière mise à jour de WhatsApp pour iOS ajoute de son côté une fonctionnalité intéressante qui est la réponse privée dans les messages de groupe. Dans une discussion commune, vous pouvez appuyer longuement sur le message d’un des contacts afin de faire apparaître le menu contextuel, puis cliquer sur « Options » afin de voir l’interaction « Répondre en privé ». Cette fonctionnalité permet d’envoyer un message à un membre du groupe sans que les autres participants ne soient au courant. Elle ouvre pour ce faire une nouvelle discussion tout en reprenant le message issu de la discussion de groupe.



L’ex-collaborateur de Macron, Alexandre Benalla placé en garde à vue

L’ex-collaborateur de Macron, Alexandre Benalla placé en garde à vue

Production avicole, sciences aviaires, congrès panafricain, CERSA, WPSA-Togo

Togo : un congrès panafricain sur les sciences aviaires en mai prochain