>

Voici pourquoi certaines personnes pleurent après avoir eu un 0rgasme

Partager l'article sur :

Quiconque a connu un 0rgasme vous dira que c’est une expérience incroyablement agréable. Cependant, cette expérience peut laisser des larmes dans les yeux de certaines personnes.

La science derrière les 0rgasmes

Le cerveau produit des substances chimiques comme l’ocytocine et la prolactine pendant l’0rgasme pour augmenter le flux sanguin vers les organes génitaux, ce qui intensifie la sensation de plaisir. Lorsque la tension s’intensifie dans le bas du corps, le soulagement vient d’une série de contractions musculaires violentes qui aboutissent à un 0rgasme.

Pourquoi certaines personnes pleurent-elles pendant l’0rgasme ?

Il est courant de se sentir triste après un rapport s3xuel. Près de 92 % des personnes interrogées dans le cadre d’une étude menée en 2020 auprès de 223 femmes et 76 hommes ont déclaré avoir ressenti une réaction émotionnelle quatre semaines après avoir eu des rapports s3xuels.

Les hommes se sentaient épuisés et malheureux, tandis que les femmes étaient plus susceptibles de connaître des sautes d’humeur et une dépression.

L’ocytocine chez les personnes ayant vécu des expériences traumatisantes ou tristes dans le passé peut contribuer aux pleurs après un rapport s3xuel. Même si vous êtes actuellement dans une relation saine, il se peut que vous pleuriez pendant les rapports s3xuels à cause d’émotions refoulées du passé qui remontent à la surface du fait de la vulnérabilité du s3xe et de l’intimité.

Pleurer après un 0rgasme peut être une bonne chose. Si cela fait longtemps que vous n’avez pas eu d’orgasme, vous pouvez ressentir une libération du stress émotionnel refoulé. De plus, votre système nerveux sympathique peut se calmer après une expérience physique intense.

Les autres raisons pour lesquelles on peut pleurer après un rapport s3xuel sont la dysphorie postcoïtale, les sentiments de honte et de culpabilité, les crampes et les douleurs dues à l’endométrite, aux infections [email protected] et aux kystes ovariens. Si les rapports sexuels sont physiquement douloureux, vous devriez peut-être consulter un médecin.