in

Voici pourquoi il ne faut pas recharger un smartphone sur un lit, un canapé ou un coussin

Quelques précautions élémentaires sont à respecter pour charger son téléphone en toute sécurité. En première ligne, celle d’éviter les câbles USB endommagés.


Publicité L-FRII


Chaque détenteur de smartphone doit s’y soumettre au moins une fois par jour. Charger son appareil, aussi simple cette opération puisse-t-elle paraître, nécessite quelques prérequis de sécurité. Parmi eux, celui de ne pas laisser son téléphone en charge “sur un lit, un divan ou un coussin”, a rappelé le 5 février sur Twitter le service incendie de la ville de Québec, au Canada.

Cette astuce de Jeff Bezos qui lui a permis de devenir l’homme le plus riche du monde

En la matière, le service est formel. “La mauvaise aération pourrait provoquer une surchauffe et causer un incendie.” Autre cas à risque évoqué : “l’utilisation d’un fil USB endommagé”. Ce dernier fait lui aussi régulièrement figure de cause d’incendie.

Fin janvier, l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir avait appelé à la vigilance face aux nombreuses alternatives aux chargeurs de fabricants d’ores et déjà disponibles en ligne et en magasin. Moins chers que les chargeurs “classiques”, ces derniers présentaient des risques d’incendie, de chocs électriques ou de blessures corporelles”.

Sur vingt produits, seuls quatre s’étaient avérés conformes et près de la moitié comportaient des défauts de sécurité électrique. L’association recommandait ainsi, sans détour, de se “débarrasser au plus vite dans un point de recyclage” des modèles vendus chez Leclerc, Darty et Electro dépôt. Bon nombre d’entre eux présentaient en effet des défauts de conceptions, dont une soudure insuffisante ou tout simplement une défaillance du câble.

Togo / Université de Lomé : la faculté des Sciences de la Santé est en deuil

Huit câbles de substitution étaient quant à eux jugés “carrément dangereux”. Les risques soulignés par l’UFC-Que Choisir allaient en l’occurrence du court-circuit, et donc, parfois, de l’électrocution, au départ d’incendie. Parmi eux, des chargeurs vendus par des vendeurs tiers sur les ‘market places’ (places de marché) de la Fnac ou d’Amazon. En matière de chargeurs, l’UFC-Que Choisir se montre formelle : mieux vaut éviter tout revendeur tiers et s’en remettre aux seuls fabricants.

Avec BFM

stade de kegue,éperviers,rénovation,chine

Préparatifs CHAN 2020 : le Togo a dominé le Bénin ce vendredi (vidéos)

Doit-on donner ou non de l’argent à sa copine lors de la Saint-Valentin ?