Voici pourquoi vous avez plus de chance de mourir le jour de votre anniversaire

Plusieurs théories circulent quant à la date de notre mort. Certains ont tendance à penser que la majorité des personnes ne préfère pas affronter leur anniversaire et mourrait donc avant ou après. Cela s’appelle la théorie du “Death postponment” ou le fait de “retarder” sa propre mort.

D’autres croient plutôt à la théorie du “Anniversary reaction”, ou quand notre dernière heure sonne le jour de notre naissance.

Des scientifiques se sont donc penchés sur la question, pour voir laquelle des deux théories étaient correcte. Ils se sont alors mis à analyser la mortalité des Suisses entre 1969 et 2008. Et ils sont arrivés à une conclusion : les humains sont 13,1% plus susceptibles de mourir le jour de leur anniversaire.

Mais qu’est-ce qui serait à l’origine du phénomène ? Selon l’étude, les gens mourraient principalement de maladies cardiaques et cérébrales, d’accidents mortels, de cancers, mais également de suicides, qui sont autrement connus comme les “Birthday Blues”.

Avec 7sur7

Similaires