in ,

Warren Buffett ne sait plus où investir ses 75 mille milliards de FCFA

Warren Buffett, le «sage d’Omaha», a décidé d’attendre. Samedi, à l’occasion des résultats du troisième trimestre, son conglomérat Berkshire Hathaway a dévoilé une montagne de liquidités encore plus haute qu’auparavant, culminant à 128 milliards de dollars (114 milliards d’euros, 75 mille milliards FCFA).

Certains investisseurs s’en sont plaints. Ils aimeraient voir Warren Buffett réinvestir son trésor de guerre plutôt que de le voir placé dans des bons du Trésor à court terme qui ne rapportent rien en ces temps de taux d’intérêt très bas.

Un navire attaqué au large du Togo ; des blessés et des kidnappés

Le vieux routier des marchés financiers préfère toutefois se montrer patient. «Nous espérons utiliser une grande partie de nos liquidités pour acquérir des activités que nous garderons à long terme dans notre portefeuille, écrivait-il en février dans sa dernière lettre à ses actionnaires. Cependant, les conditions actuelles n’y sont pas favorables : les cours sont beaucoup trop élevés pour des investisseurs concentrés sur le long terme.»

Drame : la star Cristiano Ronaldo est en deuil !

Warren Buffett l’a promis à ses actionnaires : avec son associé Charlie Munger, ils continuent d’espérer «réaliser une acquisition colossale». «Même à nos âges – 88 et 95 ans -, cette perspective nous excite», ajoutait en février le «sage d’Omaha» pour persuader les marchés qu’il n’a pas perdu le goût des grosses opérations. La plus grosse participation de Berkshire Hathaway n’est autre qu’Apple, et, en mai dernier, Warren Buffett avait annoncé être entré au capital d’Amazon. Sans préciser le montant de ce dernier investissement.

Putsch, Burkina Faso, Soro, Chérif Sy

Traité de ‘jihadiste’, Guillaume Soro crache ses vérités

Franc CFA : Akon assène ses vérités à la France d’Emmanuel Macron (vidéo)