Wejdene : la chanteuse s’attire les foudres des associations de défense des animaux ; la raison

Après son premier titre “Anissa” qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux, Wejdene s’est une nouvelle fois fait remarquer. En effet, la jeune chanteuse, a dévoilé le clip de son nouveau single “16″ ce dimanche 8 novembre dimanche et s’est attirée la foudre des associations de défense des animaux parce qu’elle y apparaît vêtue d’un manteau en fourrure avec un ours noir en laisse.

Sur Twitter, l’association PETA France a fait savoir qu’elle avait contacté la jeune femme pour “l’informer sur la souffrance des animaux captifs” : “ Nous espérons qu’entre elle et l’exploitation des animaux en captivité, c’est terminé, c’est fini, vous l’ignorez sûrement, mais les ours utilisés dans l’industrie du spectacle subissent des maltraitances physiques et psychologiques terribles, même si elles ne sont pas toujours visibles lors d’une journée de tournage. Pour ces animaux sauvages, la docilité nécessaire au tournage d’un clip ne peut être obtenue qu’au prix d’un dressage particulièrement violent, fait de coups et de privations ”, a écrit l’association. 
 
La Fondation Assistance Aux Animaux (FAA) a elle aussi interrogé l’artiste sur les raisons qui l’ont poussée à utiliser un ours dans son clip :“Les générations futures sont sensibles à la cause animale et votre public en fait partie. Et c’est avec des images comme celles-ci que la maltraitance animale est banalisée”.

Pour l’heure, la jeune artiste n’a pas encore réagi à la polémique.

Similaires