Whatsapp : fini, les menaces le réseau social arrive avec du nouveau

Les utilisateurs de WhatsApp sont victimes des agissements de la firme. La pression est forte et les avis des utilisateurs n’interviennent pas.

L’UFC-Que Choisir dénonçait notamment le fait que l’application pressait ses utilisateurs, sous la menace de ne plus pouvoir l’utiliser, d’accepter des nouvelles conditions générales non-transparentes et compréhensibles, notamment quant au partage des données collectées.

L’exécutif européen a sommé fin janvier WhatsApp d’indiquer comment elle s’assure que les consommateurs comprennent les conséquences de l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation.


L’application doit également détailler l’utilisation des données personnelles, notamment s’agissant de la conscience qu’ont les consommateurs du fait que leurs données sont partagées avec Facebook / Meta ou des services tiers.

Un rappel à l’ordre aussi ferme que bienvenu sur la nécessité pour WhatsApp comme l’ensemble des opérateurs d’obtenir un consentement éclairé de la part de ses utilisateurs, particulièrement quant à l’usage des données personnelles collectées !

Similaires