WhatsApp : l’application sera inutilisable au mois de mai

WhatsApp revient encore à la charge. Au début de l’année 2021, la plateforme a annoncé un changement dans sa politique de partage de données. L’application avait alors été formelle. En cas de refus de la part des utilisateurs, ces derniers verront leur compte supprimé.

La réaction ne s’est pas fait attendre, et face au torrent de réponses négatives, la messagerie a reporté la mise en application de ses mesures au 15 mai 2021. À l’approche de la date butoir, celle-ci se veut plus claire quant aux sanctions qui attendent les utilisateurs rebelles.

« Afin que vous ayez le temps de vous familiariser avec les changements à votre propre rythme, nous avons étendu la date limite de leur acceptation au 15 mai », rappelle WhatsApp. « Si vous ne les avez pas acceptés d’ici là, WhatsApp ne supprimera pas votre compte. Toutefois, le fonctionnement de votre compte WhatsApp sera limité jusqu’à l’acceptation. Pendant une courte période de temps, vous pourrez recevoir des appels et des notifications. Mais vous ne pourrez pas lire et envoyer des messages à partir de l’application ».

Il n’est donc plus question de suppression de compte, mais le résultat n’est guère plus réjouissant. Sans la possibilité d’envoyer des messages, l’application ne sera tout bonnement plus utilisable dans sa grande majorité. Sans compter le manque de clarté de la part de WhatsApp quant à la “courte période de temps” pendant laquelle les utilisateurs pourront recevoir des appels.

Ayant parfaitement conscience de l’enjeu, la messagerie conseille à toutes les personnes ne souhaitant pas se plier à la nouvelle politique de sauvegarder leur historique de conversation avant le 15 mai. Ils pourront alors supprimer leur compte de leur propre chef. Néanmoins, l’application prévient qu’il s’agit d’une opération irréversible.

Avec PhonAndroid.