WhatsApp permettra bientôt d’envoyer et de recevoir de l’argent

Le géant de la messagerie instantanée détenu par Facebook, WhatsApp, s’apprête à se lancer sur le segment des paiements mobiles avec son service Pay.

WhatsApp permettra bientôt d'envoyer et de recevoir de l'argentLes tests avant son lancement seraient en cours du côté de l’Inde, a-t-on appris. Ce sous-continent sera également le premier servi au lancement prévu avant fin 2019, indique Will Cathcart, le responsable de la division WhatsApp chez Facebook.

Lire aussi : [Vidéo] A genoux, il demande la jeune femme en mariage devant tout le quartier…la réponse est terrible !

« Nous pensons que cela accélérera l’inclusion financière et apportera de la valeur aux citoyens indiens dans une économie numérique en forte croissance ».

A terme, le service sera également déployé à l’international, avec en ligne de mire les plus d’un milliard et 500 millions d’utilisateurs de WhatsApp. Pour l’instant, nous n’avons que peu de détails sur le fonctionnement du service si ce n’est qu’il permettra de stocker des données de cartes bancaires à l’instar des systèmes de paiement comme Google Pay et Apple Pay.

Lire aussi : Togo : La jeune bachelière de 17 ans décédée de façon tragique à Kara inhumée

Cela permettra d’effectuer des paiements aussi simplement que l’envoi d’un message sur WhatsApp, sans avoir à renseigner à chaque fois ses coordonnées bancaires. Pour rappel, Facebook propose déjà une fonctionnalité similaire sur Messenger.

Sachant que l’entreprise se prépare à lancer sa cryptomonnaie Libra d’ici 2020, on peut tout à fait envisager une intégration de la monnaie virtuelle dans ces systèmes. Facebook et WhatsApp pourraient donc devenir des plateformes d’échange de Libra.

Lire aussi : Gabon : Mécontentement familial contre le président Ali Bongo

Pour l’heure, ce n’est pas gagné d’avance. Le consortium Libra constitué de nombreuses entreprises comme Mastercard, Visa, PayPal ou encore Iliad se heurte à une farouche opposition des gouvernements du monde entier. Sa création ne pourrait finalement se faire qu’au prix de nombreuses concessions par rapport aux ambitions départ.

Avec Business Today

Plus d'articles
Appel à candidatures pour les bourses d’études de l’Université de Genève