WhatsApp : voici la liste des données récupérées sur votre téléphone ; certaines ont de quoi surprendre

Utilisé par plus de 2 milliards de personnes dans le monde, WhatsApp est devenu une messagerie incontournable mais critiquée pour son manque de transparence.

Dans une note publiée sur son blog officiel fin novembre, WhatsApp précise ainsi qu’il vient de changer à nouveau sa politique de confidentialité et souligne : «Comme toujours, nous ne pouvons pas lire ou écouter vos conversations personnelles puisqu’elles sont chiffrées de bout en bout. Cela ne changera jamais».

Sachez ici que les photos, vidéos, informations de statut ainsi que les informations de localisation précises sont concernées par ce chiffrement ce qui implique que WhatsApp n’est pas en mesure de les connaître si l’on se réfère à sa nouvelle politique de confidentialité.

Toutefois, WhatsApp collecte des données de différentes manières et celles-ci sont les mêmes que vous utilisiez un smartphone sous Android ou iOS.

– «Il vous est également possible de fournir des contenus non chiffrés, ce qui signifie que nous pouvons les voir. Ceux-ci comprennent votre image de profil, votre actu ainsi que les noms et les descriptions de vos groupes», est-il précisé. En clair, si vous appartenez à un groupe dont le titre porte sur la pêche ou les jeux vidéo par exemple, WhatsApp peut juger qu’il s’agit d’un de vos centres d’intérêt. De même pour votre image de profil : arborer la photo de Brad Pitt par exemple peut donner un indice exploitable.

– Autre point de cette politique : «Vous pouvez utiliser l’importation des contacts et nous fournir les numéros de téléphone qui figurent dans le carnet d’adresses de votre appareil, y compris ceux des personnes qui utilisent nos services et de vos autres contacts».

Concrètement, WhatsApp a accès à votre répertoire de contacts et peut donc savoir avec qui vous êtes susceptibles d’avoir des conversations amicales et/ou professionnelles. WhatsApp ajoute même : «Nous recueillons également des informations sur les utilisateurs qui vous contactent, mais qui ne figurent pas dans le carnet d’adresses de votre appareil» et même sur les utilisateurs que vous bloquez ou qui vous ont bloqué.

– Grâce à un système d’horodatage, WhatsApp indique qu’il peut suivre à quelle heure vous avez utilisé l’application, mais aussi la fréquence à laquelle vous l’utilisez ou encore le temps que vous passez dessus.

– Le modèle de smartphone et l’OS utilisés sont également connus. Il est ainsi possible de savoir si vous avez un iPhone13 Pro doté d’iOS 15 par exemple.

– WhatsApp peut connaître les informations sur le navigateur internet, le niveau de votre batterie, si vous utilisez un réseau wifi ou cellulaire, l’opérateur mobile, votre fournisseur d’accès à Internet (FAI), votre adresse IP, la langue utilisée, des informations concernant l’activité de votre appareil (ce point étant très vague) notamment.

– Et si les informations de localisation précises demeurent une donnée inaccessible selon WhatsApp, celui-ci explique qu’il est possible de collecter les informations de localisation générales, c’est à dire de savoir dans quel pays et dans quelle ville vous vous trouvez.