Yvidero : l’Ivoirienne raconte sa douloureuse mésaventure vécue en France

Chaque personne a un passé douloureux qu’elle n’aime pas évoquer. Rien n’a été facile pour la web humoriste.

De son vrai nom Niaba Béké Ndrin Yvanne Auriane alias Yvidéro, la businesswoman lève le voile sur son passé en France.

“Avec ma fille Romane, j’ai connu la dure vie de femme mère célibataire en France. C’est en 2014 que j’arrive dans le “froid” parisien. Ma fille, je l’ai eue en France. Je n’avais aucun endroit où aller’’, a déclaré Yvidero.

‘’Une assistante sociale nous a trouvé un endroit non loin de l’hôpital où j’ai été logée avec des malades mentaux et des clochards. Il y avait une douche commune où les gens crachaient et urinaient partout’’.

Et d’ajouter : ‘’Je lavais mon bébé, me servant d’un seau, dans la chambre et moi, je me débrouillais chez des connaissances’’.

‘’Le matin je sortais avec toutes mes affaires, mon bébé dans le kangourou, et les soirs, je revenais avec, de peur de me faire voler…’’

Pour finir : ‘’Je n’avais même pas de micro-onde pour chauffer le lait de l’enfant pendant l’hiver. Ma première nuit dans cet endroit, j’ai pleuré toutes mes larmes”.

‘’C’est au bout de l’ancienne corde qu’on tisse la nouvelle’’, dit-on. Fort de ce constat, Yvidéro a suffisamment appris de son passé noir. Désormais, la web humoriste ivoirienne a pris une résolution forte.

Similaires