in ,

Zidane décroche sa 100e victoire à la tête du Real Madrid

Les hommes de Zidane ont dû puiser dans leurs dernières ressources pour renverser Nabil Fekir et le Bétis Séville.

Un carton rouge (Emerson, 67e) et cinq cartons jaunes – quatre côté sévillan et un côté madrilène – ont été distribués ; le Real a été bousculé pendant toute la partie mais s’en est tiré grâce à l’abnégation de ses joueurs transcendés par le capitaine Sergio Ramos.

Pourtant, les Madridistes pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score par Valverde dès la 14e minute. C’était sans compter sur un Bétis décomplexé qui a égalisé par Aïssa Mandi (35e) avant de prendre l’avantage grâce à William Carvalho (37e), regagnant ainsi les vestiaires avec un ascendant psychologique. Mais le Real Madrid n’abdique pas. Avec un brin de chance, Emerson (48e) marque contre son camp, faisant revenir les merengue dans la partie. En supériorité numérique après l’exclusion d’Emerson, qui est passé par toutes les émotions ce samedi 26 septembre, le Real pousse et arrache la victoire grâce à un penalty transformé par Sergio Ramos à la 82e.

« Messi n’est pas humain »

La 100e victoire pour Zidane

Zidane tient sa première victoire de la saison mais surtout sa 100e à la tête du Real Madrid. Un chiffre qui détonne d’autant que le technicien français a passé “seulement” 5 ans à la casa blanca.

Cristiano Ronaldo offre la bague la plus chère du monde à Georgina (photo)

Une aventure glorieuse, mais non moins périlleuse, avec son club de cœur. Car même si Zizou a connu des coups durs et a été critiqué à la tête de son effectif, il a embelli le palmarès richissime du Real Madrid avec 11 trophées sont 3 Ligues des Champions remportées à la suite de 2016 à 2018.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Iran / Covid-19 : de nouvelles mesures de confinement en vue pour le pays

Cameroun : vers une dissolution du MRC de Maurice Kamto ?