Le milliardaire Strive Masiyiwa a décidé de payer de sa poche les médecins zimbabwéens pour faire cesser leur grève.


Togo : appel à candidatures pour la formation de jeunes entrepreneurs agricoles

Les médecins percevaient environ 50 000 francs CFA comme salaire mensuel.

Par cette grève, ils exigeaient que leurs salaires soient « indexés sur le dollar américain afin d’amortir une hausse sans cesse croissante de l’inflation dans la pire crise économique que le Zimbabwe ait connue. »

Sadio Mané touché, mauvaise nouvelle pour le Sénégal et Liverpool ?

Le milliardaire zimbabwéen des télécommunications s’est engagé à leur verser pendant 6 mois une indemnité de 300 dollars équivalents à environ 170 000 francs CFA. Ils auront aussi un moyen de transport grâce à la création d’un fond spécial.

« Génocide silencieux » tel est le nom que lui ont donné des observateurs et l’association des médecins seniors du pays. Et à juste titre ! Cette crise qui dure depuis près de 4 mois déjà, aurait coûté la vie à certaines personnes.