in

Zimbabwe : un opposant poursuivi pour ‘insulte’ au président

Selon un communiqué de l’Association des avocats des droits humains au Zimbabwe, le nommé Chrispen Rambu, membre du principal parti d’opposition, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), a été convoqué par la police, le vendredi dernier, après avoir été inculpé pour insulte au président de la république du Zimbabwe, Mnangagwa.

Agriculture : le Togolais Gilbert Houngbo veut empêcher une crise alimentaire pendant la pandémie du Covid-19

Chrispen Rambu, est soupçonné d’être l’auteur d’un message vocal whatsapp, envoyé sur un groupe local, où il comparait le président Mnangagwa, à son homologue sud-africain Cyril Ramaphosa, dans la gestion de la pandémie de Covid-19.

Netflix atteint les 182,9 millions d’abonnés en cette période de confinement

« Ramaphosa vient d’annoncer un plan de relance de l’économie de 500 milliards de rands ( soit plus de 16 milliards de fcfa). En le voyant s’exprimer à la nation et en le comparant à ED (initiales d’Emmerson Mnangagwa), il n’y a pas de doute que nous avons un idiot à la tête de l’Etat », pouvait-on écouter dans l’audio.



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Royaume-Uni : 2 sœurs jumelles décèdent du coronavirus

Si vous avez l’une de ces applications, vous êtes peut-être victime de vols de données sur votre téléphone