35 élèves arrêtés lors d’une partie de se3e

Lors d’un raid effectué vendredi par la police dans une maison de location de la ville de Homa Bay au Kenya, 35 élèves des niveaux primaire et lycée ayant participé à une partie de sexe ont été arrêtés.

Elle perce la tête de sa domestique de 10 ans avec des clous et brûle son corps avec du fer à repasser (photos)

En tout, la police a mis la main sur vingt filles et quinze garçons âgés de 13 à 17 ans dans un appartement de deux chambres, six autres ayant réussi à s’enfuir à l’arrivée des agents. Ces élèves étaient ivres et nus.

“Nous avons trouvé des préservatifs usagés qui, selon nous, étaient utilisés par les enfants lors des relations sexuelles. Six ont réussi à s’échapper à notre arrivée (…) Certains mineurs se déguisaient lorsque nous sommes arrivés à la maison. Ils avaient transformé la maison en bordel”, a indiqué le porte-parole de la police.

La maison a été louée par un parent pour ses deux filles, explique la police. Cependant, ayant entendu la musique forte, les voisins ont lancé l’alerte. 

“Nous avons mobilisé notre équipe et sommes allés à la maison. Nous avons verrouillé la porte et appelé des renforts qui sont venus dans un véhicule et ont arrêté les enfants. Le propriétaire de la maison, Patrick Ayieko a également été arrêté pour avoir permis à des enfants de mener des activités immorales dans son enceinte. “

Elodie Gossuin : cet endroit insolite où l’ancienne Miss France a passé la nuit de son élection

Cependant, faute de place au poste de police de Homa Bay où ils ont été emmenés, les enfants ont dû être libérés. Selon AfrikMag, l’incident a été confirmé par le commandant de la police du sous-comté de Homa Bay, Sammy Koskey, qui a déclaré avoir appelé les parents et les tuteurs des enfants à se présenter au poste de police.

Plus d'articles
Togo/Ouverture prochaine d’un master francophone en droit numérique à l’Université de Lomé