5 ans après avoir survécu à un crash d’avion, il échappe encore à un grave accident de bus

On peut dire qu’Erwin Tumiri est né sous une bonne étoile. Cinq ans après avoir échappé à un crash d’avion, ce Bolivien de 30 ans a réchappé cette semaine à un grave accident d’autocar dans son pays qui a fait 21 morts.

L’homme était déjà un miraculé en faisant partie des six survivants d’un crash aérien qui avait décimé le club de football brésilien Chapecoense en 2016 en Colombie et coûté la vie à 71 personnes.

« Je suis sorti à quatre pattes de l’autocar accidenté. J’étais blessé au genou, je me suis dit : Encore une fois ! Ce n’est pas possible ! », a raconté Erwin Tumiri au journal Los Tiempos. Le jeune Bolivien de 30 ans, toujours hospitalisé à Cochabamba, n’en revient toujours pas. C’est la seconde fois qu’il survit à une catastrophe en cinq ans.

L’accident de car dont il parle s’est produit mardi 2 mars 2021, dans la matinée, sur une route reliant les départements de Cochabamba et Santa Cruz dans l’est de la Bolivie. L’autocar dans lequel Erwin Tumiri se trouvait est tombé dans un ravin de 150 mètres. Au moins 21 personnes sont décédées dans cette tragique sortie de route et 30 autres ont été blessées.

Plus d'articles
Appels à candidatures pour des bourses d’études à l’université d’Ottawa