En marge de la 5e revue des performances économiques du Togo, le Conseil de l’administration du Fonds Monétaire International a approuvé le décaissement de près de 20 milliards de F CFA. Ceci est jugé par les bons résultats obtenus par le Togo dans le cadre du programme triennal soutenu par la Facilité élargie de crédit (FEC).

Lire aussi : Liga : Bale demande au Real de ne plus communiquer sur son état de santé

Le FMI a félicité le gouvernement togolais pour sa détermination : « La reprise économique semble s’installer, les réformes structurelles progressent et l’assainissement budgétaire se poursuit. Le Togo respecte les critères de déficit de l’UEMOA depuis 2017 ; le déficit budgétaire global est estimé à 2,9 % du PIB en 2019 et 1,9 % du PIB en 2020, alors que la dette a diminué et devrait tomber en dessous de 70 % du PIB à partir de 2020 », a indiqué l’institution avant d’ajouter qu’il existe des risques à la baisse liés à l’environnement économique mondial, aux conditions de sécurité régionale et à l’impact potentiel des élections présidentielles sur l’activité économique.

IFT

Ce fond vient renforcer la politique du gouvernement togolais dans la mise en œuvre économique du pays à travers le PND.