Les Écureuils se sont qualifiés pour la première fois de leur histoire en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations après avoir tenu en échec le Maroc dans le temps additionnel (1-1), puis en s’imposant aux tirs au but. Remy N’Gono trouve, pour sa part, que c’est une victoire logique en glissant un tacle sur l’arbitre du match.


“Le Bénin méritait largement sa victoire et le Maroc méritait largement sa défaite avec son arbitre qu’il doit ranger avec lui dans le même avion”, a déclaré, le journaliste de Radio France International.

Lire aussi : «Claude Le Roy m’a fait payer 500 € à un marabout africain et le PSG a gagné 5-0», raconte un ancien président du club

En plus d’avoir sifflé un pénalty inexistant en faveur des Lions indomptables qui ont bénéficié d’un véritable coup de pouce, il avait renvoyé dans les vestiaires Issiar Dia, qui avait jubilé après le penalty manqué, et Lamine Sané.

Auteur d’un arbitrage polémique lors du match Cameroun-Sénégal, en éliminatoires de la CAN 2012, l’arbitre angolais Martins Helder De Carvalho avait été rayé de la liste des arbitres internationaux par la CAF et FIFA.

Avec benin24television