in

Accord commercial USA/Chine : des spéculations à n’en point finir

Depuis la naissance de l’accrochage économique entre les États-Unis et la Chine, des démarches de négociation sont entreprises pour ne serait-ce qu’atténuer les impacts. Malheureusement, des points d’ombres subsistent toujours dans la dynamique de résolution instaurée.

Fermeture des frontières terrestres Nigeria-Bénin : les raisons avancées par le Vice-président Osinbajo

Les États-Unis optent pour un accord global. La numéro 1 des États-Unis vise une réintégration générale de leurs produits dans le circuit commercial chinois, en termes d’exportations des produits américains vers la Chine. Plus clairement, il souhaite que leurs échanges commerciaux repartent sur la base habituelle. Car pour lui, soit l’accord est « grand », « bon », ou il n’y en aura aucun.

Or, exiger un accord global, pendant que les négociateurs chinois soutiennent au nom de l’intérêt des deux pays un accord partiel et précis, c’est tenter de résoudre un conflit tout en créant d’autres.

D’ailleurs, les requêtes des autorités américaines dans la résolution semblent empirer la situation. Trump a certes réduit des milliards de taxes d’importation des produits chinois et entend suspendre la hausse des tarifs douaniers annoncée.

États-Unis : grave déclaration de Rihanna sur Donald Trump ; attention à ne pas faire en Afrique

La Chine doit en contrepartie acheter les produits agricoles américains. Ce sera leur manière d’apprêter à Trump pour les prochaines présidentielles, un électorat sûr, celui des agriculteurs. Par ailleurs, Trump appelle la Chine à interrompre le transfert forcé de technologies vers les États-Unis, le point central même de la guerre économique enclenchée.

Pour l’heure, un terrain d’entente est entrain d’être trouvé. Mais le risque que le conflit dégénère est assez grand, quand on pense à la position différenciée des deux pays par rapport à la technologie, l’un des points clés de la Chine en matière d’exportation.



Saham Ad
Niger l’hôpital de Niamey au cœur d’une polémique après le licenciement d’une spécialiste du cancer

Niger : l’hôpital de Niamey au cœur d’une polémique après le licenciement d’une spécialiste du cancer

Lybie : la trêve temporaire négociée par l’ONU brisée par des tirs de roquettes sur l’aéroport Mitiga