Accro au se3e, la vie de cette jeune fille est un véritable cauchemar

Amanda McLaughlin, 23 ans, souffre d’une pathologie dont on n’entend que très peu parler. Et pour cause, la jeune femme est accro au sexe. Depuis l’âge de 13 ans, elle explique être constamment excitée et ressent tout le temps le besoin d’avoir des relations sexuelles.

Ce qui la soulage partiellement, mais ne la quitte jamais vraiment. Interviewée par la BBC, elle confie que cela n’a rien de drôle. Que cela provoque même des douleurs dans ses jambes ainsi que ses muscles pelviens. Les symptômes étaient au départ incompréhensibles pour son entourage. Et notamment pour sa mère, Victoria. Interrogée elle aussi, elle explique aujourd’hui regretter de ne pas avoir cru sa fille.

Tout le monde disait qu’elle était une « salope »

Victoria confie que toute leur famille pensait qu’Amanda était une « salope ». Alors que la jeune fille était malade et souffrait terriblement. Amanda quant à elle, avoue s’être masturbée beaucoup plus que la plupart des adolescents de son âge. Et qu’autour de 18 ans, son activité sexuelle n’a fait que s’intensifier. Ce qui inquiétait beaucoup sa mère et la laissait dans le désarroi le plus total.

Amanda avoue également qu’il lui arrive de supplier son petit ami, JoJo, de faire l’amour avec elle plusieurs fois par jour. Afin de soulager les symptômes, ne serait-ce que pour quelques instants. Heureusement, il est compréhensif et ne l’a jamais jugée par rapport à cette maladie. Aujourd’hui, la jeune femme s’apprête à tester différentes thérapies avec le Docteur Priyanka Gupta, neurologue à l’Université du Michigan.

Avec TDN