in ,

Afrique du Sud / Corruption : Jacob Zuma convoqué sur une date “non-negociable”

La justice Sud-africaine n’a pas encore fini avec l’ex-Président Jacob Zuma. Ce dernier est de nouveau convoqué par la commission d’enquête sur la corruption sous sa présidence (2009-2018).

Jacob Zuma, après plusieurs reports de son procès, dans une affaire de pots-de-vin vieille de plus de 20 ans, est de nouveau attendu du 16 au 20 novembre, une date “non-négociable”, pour venir témoigner.

“Cette commission ne négocie pas de dates avec des témoins”, a déclaré M. Raymond Zondo, vice-président de la Cour constitutionnelle, qui préside cette commission d’enquête, lors d’une séance télévisée.

ONU 75 ans : une célébration menacée par la Covid-19

Cependant, les avocats de M. Zuma ont fait savoir ce lundi qu’il ne se présenterait pas à ces dates, après avoir déjà fait faux-bond à la commission en janvier pour raison de santé.

L’ancien chef de l’Etat, 78 ans, est soupçonné cette fois d’avoir généralisé le pillage des ressources de l’Etat, notamment en favorisant les affaires d’un sulfureux trio d’hommes d’affaires, les frères Gupta.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Tennis : Djokovic décroche un nouveau trophée et un record

Toni Kroos : ” Sergio Ramos est un exemple “