Afrique du Sud / Corruption : Jacob Zuma défie la commission d’enquête

Le bras de fer entre l’ancien président sud-africain Jacob Zuma et la commission d’enquête en charge de l’affaire de corruption sous sa gouvernance continue de plus bel.

L’ancien Chef d’Etat a boycotté ce lundi 18 janvier 2021 son audition devant la commission en charge des enquêtes sur l’Affaire.

Pour cause, Jacob Zuma et ses avocats continuent de contester la légitimité du juge Raymond Zondo en charge de l’affaire et ont saisi la cour constitutionnelle pour exiger son remplacement.

Une situation qui prolonge davantage le travail de la commission d’enquête qui était censée terminer son travail au mois de mars 2020.

Par ailleurs, « je ne sais pas ce que la Cour constitutionnelle compte faire, mais bien qu’elle ne dise rien, Zuma est toujours, en vertu de la loi, tenu de répondre à l’appel de la Commission Zondo, et s’il ne le fait pas, il commet un crime pour lequel il peut être condamné et emprisonné », a affirmé Cathleen Powell, professeure associée en droit public, à l’Université du Cap.

Avec Africanews

Plus d'articles
Togo / Couvre-feu : la force anti-pandémie Covid-19 annonce une nouvelle vague de saisie de véhicules