in ,

Alain Cocq veut à nouveau se laisser mourir

Alain Cocq, militant de la fin de vie “digne” atteint d’une maladie incurable, a annoncé ce samedi 10 octobre son intention de se laisser mourir, un mois environ après une première tentative avortée. Il affirme cette fois-ci vouloir aller “jusqu’au bout”. 

“À compter de lundi 12 octobre à minuit, je cesserai toute hydratation, alimentation et traitement sauf les antidouleurs. Je vais aller jusqu’au bout”, a déclaré à l’AFP Alain Cocq en référence à sa première tentative avortée, le 5 septembre.

Dans une lettre listant ses dernières volontés et écrite avec l’aide de son avocat François Lambert, Alain Cocq explique vouloir tirer les leçons de son premier essai. “Je mets cette fois-ci par écrit que ma volonté est libre et éclairée… Je dis donc clairement et solennellement : si je demande de l’aide à tel ou tel moment au monde médical, cela ne voudra aucunement dire que je veux vivre. Cela voudra dire que je ne peux plus tenir face à la souffrance et que je veux bénéficier d’une sédation profonde et continue”, explique-t-il.

Alain Cocq a précisé qu’il renonçait cette fois-ci à retransmettre en direct son agonie sur sa page Facebook ou un autre site. Facebook avait bloqué le 5 septembre la diffusion en vidéo de l’agonie du militant de la fin de vie digne après seulement quelques heures de live. 




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Real Madrid : Varane sur le point de rejoindre la Premier League ?

Pour échapper à sa belle-mère, il s’enfuit dans un autre pays et fait semblant d’être totalement amnésique