in

Alerte : ces personnes ne devraient pas consommer les pêches et les abricots

Bien que les pêches et les abricots aident à lutter contre le cancer, certains groupes de personnes doivent s’abstenir d’en consommer, car ils peuvent nuire à leur santé, a indiqué la nutritionniste Inna Kononenko, dans une interview accordée au journal russe Rosbalt. Il faut aussi respecter un nombre maximal à ingérer pendant la journée.

Les effets de la pandémie seront ressentis pendant des décennies, selon l’OMS

Les personnes frappées par cet interdit sont celles souffrant de diabète, de maladies gastro-intestinales aggravées, de pancréatite et de gastrite, qui subissent une acidité gastrique élevée ou sont en surpoids de diabète. 

Selon la nutritionniste, la teneur en calories des pêches et des abricots est d’environ 45 kilocalories pour 100 grammes, la portion quotidienne ne doit ainsi pas dépasser les 200 à 300 grammes, car l’hypernutrition avec ces fruits peut entraîner du surpoids.

Une femme apprend qu’elle est atteinte d’un cancer grâce à sa manucure

Et pourtant, en plus d’être une bonne source de magnésium et de potassium, la richesse des abricots et des pêches en antioxydants, flavanoïdes, aide l’organisme à lutter contre le cancer, à normaliser la pression artérielle et à tonifier les parois des vaisseaux sanguins. Ils sont particulièrement bons pour ceux qui souffrent de crampes dans les jambes, rapporte Sputnik.

« Les convulsions sont un symptôme frappant de carence en magnésium et en potassium. Et le magnésium aide aussi à lutter contre le stress et a un effet positif sur la production d’insuline », a ajouté Mme Kononenko.



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Un hôpital recherche des fumeurs de joints pour une étude

Journée Internationale de la Femme Africaine : Faure Gnassingbé salue les « actrices incontestables de la marche du pays »