in

Allemagne : un joueur togolais menacé de déportation ; ses coéquipiers choqués

Il a toute une équipe de football et des dizaines de milliers de supporters derrière lui : Mouhamadou Ouro Zato du Togo et des joueurs de la Polizei Sportverein Mannheim. Ce jeune homme de 20 ans est menacé d’expulsion vers l’Italie, où il a mis le pied sur le sol européen pour la première fois après avoir fui son pays en passant par la Libye et la mer Méditerranée.

Android 11 et iOS 14 : voici les 117 nouveaux émojis de 2020

Son entraîneur Christian Wroblewski dit qu’il est bien intégré dans l’équipe depuis plus d’un an. Il a terminé avec succès sa période d’essai en tant qu’ouvrier d’entrepôt et travaille maintenant à plein temps. “L’employeur est très satisfait”.

L’équipe a lancé une pétition, que plus de 36 400 personnes ont signée à ce jour. « Nous nous battons : notre coéquipier de la Police SV Mannheim doit rester ». Zato joue dans son équipe dans la classe B pendant la tempête. Avec plus de 50 000 signataires, la pétition est envoyée à l’Office fédéral des migrations et des réfugiés et au parlement du Land. Marcus Zeitler (CDU), maire de Hockenheim, le reçoit également, puisque Zato y habite.

Selon sa propre déclaration, Zato appartenait à un parti au Togo dont les membres avaient été persécutés par le régime, a déclaré Wroblewski, l’entraîneur de football. Sa demande d’asile avait été rejetée en raison de son arrivée en Italie. Le conseil régional de Karlsruhe a donc ordonné qu’il y retourne.

Togo : Faure Gnassingbé annoncé à Blitta la semaine prochaine

Tout le monde avait été choqué. « Il repartira de zéro et restera à zéro », craint Wroblewski du Club sportif de la police. Il ne comprend pas les autorités, car son coéquipier s’est intégré dans la société et n’est pas dans la poche de l’État.



Etienne Eto’o révèle sa petite amie et secoue la toile (photos)

Nigeria : Une jeune femme kamikaze de 12 ans attaque un séminaire islamique et tue 3 personnes