Allemagne : une loi écrite entièrement au féminin fait polémique

Le ministère de la Justice allemand a créé un débat houleux en écrivant un projet de loi entièrement au féminin. Dans ce texte, traitant de l’insolvabilité et du redressement judiciaire, tous les titres et fonctions ont été déclinés au féminin. Le mot «Arbeitnehmerinnen» («employée») est ainsi utilisé en lieu et place du mot masculin «Arbeitnehmer». Il en est de même pour les mots «directrice», «consommatrice», ou encore «débitrice».

«Je pense qu’il est bon que nous discutions maintenant d’un langage égalitaire entre les sexes dans les textes juridiques», a déclaré la députée Katja Mast, membre du SPD, le parti de la ministre de la Justice Christine Lambrecht.

Mais cet avis est loin d’avoir été partagé et le projet de loi a fait polémique jusqu’au cœur du gouvernement d’Angela Merkel. «Le masculin générique, c’est-à-dire l’utilisation de la forme masculine du langage, est reconnu pour les personnes des deux sexes. Alors que le féminin générique n’est pas, à ce jour, admis sur le plan linguistique pour être utilisé par les personnes de sexe féminin et masculin», a fait savoir un porte-parole du ministère de l’Intérieur, qui a obtenu la révision du texte.

L’initiative a également été critiquée par l’Association de la langue allemande, qui estime qu’«utiliser cette formulation trompeuse invite carrément à contester une loi».

Similaires