Angélique Kidjo : sa fille Naïma dévoile son plus grand regret

A 26 ans, Naïma est déjà une jeune femme et elle est très fière de sa mère. Cependant, la fille d’Angélique Kidjo a un petit regret qu’elle ne cache pas, à propos de celle, qui lui a donné la vie : elle ne s’exprime pas dans la langue de sa maman.

Après le Grammy Award, Angélique Kidjo honorée par l’Université Louvain de Belgique

En effet, Naïma, la fille de la diva béninoise Angélique Kidjo ne peut parler le fon ou toute autre langue du pays de sa mère. Et pour elle, c’est un vide.

C’est dans un reportage au domicile de la diva béninoise aux Etats-Unis que RFI rapporte cette discussion entre la fille et sa mère.

Une discussion au cours de laquelle la fille lâche ce regret. « Je te parlais fon quand tu étais petite, mais ça ne suffit pas », se défend la chanteuse, qui parle non seulement français, anglais et fon, mais aussi yoruba, mina et goun. « Maintenant, c’est un peu tard, mais je trouve ça quand même dommage », estime la fille à la star mondiale de la musique.

Elle a pu voir et parler avec sa fille décédée grâce à la réalité virtuelle (vidéo)

Angélique Kidjo pense pouvoir encore se rattraper si Naïma se montre déterminée à relever le défi. « Tu peux toujours apprendre, je te corrigerais ! », a-t-elle dit à la jeune femme actrice.

Plus d'articles
États-Unis : voici ce qu’a fait DJ Khaled pour l’anniversaire de son fils (vidéo)