Après 24 ans de travail, il est viré par son employeur parce que trop qualifié

À cause de son niveau d’étude très élevé, un employé de ville japonaise de Kobe, dans la baie d’Osaka, a été licencié par son patron après 24 ans de travail. 

Cette bourde de Donald Trump qui fait exploser les ventes d’un t-shirt

L’homme avait menti sur son CV au moment de son embauche. Selon le Kobe Shimbun, avec un diplôme universitaire, il avait postulé pour un poste destiné à ceux qui n’avaient fait que des études secondaires et décroché l’emploi en 1996. Aujourd’hui âgé de 48 ans, l’employé, convoqué en mars dernier pour s’expliquer, a été contraint d’assumer ses quatre années d’études validées à l’université. 

TikTok se lie avec UnitedMasters : une chance en or pour les «petits» artistes

D’après Le Point, il devra trouver un poste qui correspond à ses compétences, même si le contexte actuel ne s’y prête pas forcément, puisque le PIB japonais s’est effondré de 7,8 % entre avril et juin par rapport au trimestre précédent sous l’impact de la pandémie de coronavirus. 

Plus d'articles
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive