in ,

Après des propos polémiques, le chef de la Minusma à Kidal expulsé par le gouvernement malien

Après ses propos tenus, la semaine dernière, lors du 4e congrès du mouvement séparatiste Mnla, Christophe Sévillon (photo, à gauche en lunette), responsable du bureau local de la Minusma à Kidal, a été déclaré persona non grata par le gouvernement du Mali.

En effet, au cours de son allocution de circonstance, Christophe Sivillon avait souhaité « la bienvenue aux délégations venues du Mali et de l’extérieur » et fait l’apologie de l’idéologie du mouvement indépendantiste.

La Minusma rend hommage au Caporal Kossi Agounwadje décédé au Mali (Photos)

Des propos jugés contraires aux missions de la Minusma au Mali, a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Tiébilé Dramé, ce mardi 10 décembre, lors d’un point de presse.

« Le Gouvernement de la République du Mali informe l’opinion nationale et internationale qu’il a décidé de déclarer Persona Non Grata, le responsable du Bureau de la Minusma à Kidal suite aux propos qu’il a récemment tenus. En conséquence, le responsable concerné dispose de 24h pour quitter le territoire national », lit-on dans le communiqué officiel.

Selon le chef de la diplomatie malienne, le gouvernement du Mali reste engagé avec les Nations unies et toute la communauté internationale dans l’œuvre importante de rétablissement de l’intégrité du territoire et de l’unité nationale du Mali.

Sidiki Diabaté s’en prend violemment à Debordo Leekunfa et choque les fans

Il a au nom du gouvernement salué l’engagement du personnel et du leadership de la Minusma dans la mise en œuvre du mandat qui a été confié à cette mission par le conseil de sécurité.



Sécurité aérienne : le Gabon retiré de la liste noire de l’UE

Lâché par sa fiancée devant le maire, il porte plainte pour escroquerie en mariage

Lâché par sa fiancée devant le maire, il porte plainte pour escroquerie en mariage